AEFE : Dispositif exceptionnel des bourses scolaires

En raison de la crise liée à la pandémie de COVID-19, un aménagement a été décidé pour adapter le dispositif actuel et permettre à des familles déjà boursières et dont la situation s’est dégradée, comme à des familles non-boursières, de demander une bourse sur présentation de documents attestant de la perte effective de revenus depuis l’apparition de l’épidémie en Equateur :

  • année scolaire 2019-2020 : les familles en grave difficulté en raison de la crise du COVID-19 peuvent déposer un recours gracieux afin de solliciter une révision de la quotité si elles étaient déjà boursières, ou l’attribution d’une bourse pour le paiement des frais de scolarité du 3ème trimestre en cas de justification d’une baisse très significative des revenus depuis un mois
  • année scolaire 2020-2021 : les familles ayant déjà déposé leur dossier, peuvent le compléter par des documents attestant de la perte de revenus sur le début de l’année 2020 ; ces éléments seront portés à la connaissance du conseil consulaire en vue d’une éventuelle pondération de la quotité déjà déterminée sur la base des revenus 2019.

De même, les familles n’ayant pas déposé de dossiers, pourront transmettre leur demande sous réserve d’attester d’un changement de situation important (revenus 2019 et éléments probants de la nouvelle situation liée à la crise).

Le dossier ou son complément devra être déposé à l’entrée de l’Ambassade jusqu’au 30 avril 2020.

En cas de besoin, un entretien téléphonique pourra être effectué pour compléter les éléments du dossier.

Site de l’AEFE : Communiqué

Dernière modification : 22/04/2020

Haut de page