Allemagne – Déplacement de M. Jean-Yves Le Drian pour la « Quinzaine franco-allemande en Occitanie » (Toulouse, 2 octobre 2018)

M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, se rend mardi 2 octobre à Toulouse pour participer à la première édition de la « Quinzaine franco-allemande en Occitanie », organisée par l’association « Allemagne-Occitanie L’Europe au cœur » en partenariat avec la Fondation La Dépêche, la région Occitanie et l’ambassade d’Allemagne en France. M. Jean-Yves Le Drian interviendra lors de la conférence consacrée aux « intellectuels allemands et La Dépêche dans les années 1930 », en présence de M. Nikolaus Meyer-Landrut, ambassadeur d’Allemagne en France, de Mme Marie-France Marchand-Baylet, présidente du groupe de presse La Dépêche et de Mme Carole Delga, présidente de la région Occitanie.

Le but de la Quinzaine est de promouvoir en Occitanie les liens unissant Français et Allemands et de faire vivre l’amitié franco-allemande au plus près des citoyens et du territoire au travers d’événements culturels, économiques, éducatifs et sportifs. Lors de cette Quinzaine, une attention particulière a été portée à la jeunesse et au thème de la mobilité des apprentis, qui est l’une des priorités de notre coopération bilatérale avec l’Allemagne, depuis le lancement du projet-pilote franco-allemand de mobilité des apprentis le 23 novembre 2015 au Quai d’Orsay par les secrétaires généraux de la coopération franco-allemande.

En 2019, cette quinzaine sera organisée en Allemagne.

Le couple franco-allemand est à l’avant-garde de la refondation d’une Europe plus souveraine, plus unie et plus démocratique, portée par le Président de la République. La vitalité de cette relation s’incarnera en 2019 dans la signature d’un nouveau traité de l’Élysée qui permettra d’adapter aux enjeux du XXIe siècle le socle de cette coopération sans équivalent. Le traité de l’Élysée, signé par le général de Gaulle et le chancelier Adenauer en 1963, a joué un rôle fondamental pour la réconciliation des sociétés française et allemande après des décennies de guerre, en favorisant les jumelages et les échanges avec la jeunesse, notamment grâce à l’Office franco-allemand pour la jeunesse.

Dernière modification : 02/10/2018

Haut de page