Améliorer le meilleur des cacaos [es]

Scientifiques, autorités publiques, développeurs et chocolatiers se mobilisent pour aider les petits producteurs équatoriens à améliorer le « meilleur cacao du monde », le Fino de aroma.

« Des recherches ont montré sa teneur élevée en cadmium, explique la biogéochimiste Laurence Maurice de l’IRD, auteur d’une récente publication sur le sujet. Il s’agit donc de trouver des solutions pratiques pour réduire sa concentration dans la pâte de chocolat ». Les recherches scientifiques ouvrent la voie pour rendre durable la filière équatorienne du cacao. Ses produits, d’une qualité gustative exceptionnelle, ont une teneur élevée en cadmium. Des améliorations des techniques de production et de transformation existent.

Article site web de l’IRD

Dernière modification : 03/10/2017

Haut de page