Coopération décentralisée France-Équateur [es]

Le Directeur général de l’Agence française de développement (AFD), Remy Rioux, a participé à la signature d’une convention de partenariat avec une délégation du département de Meurthe-et-Moselle et un représentant de l’Ambassade de l’Équateur en France, le 22 février à Nancy. Cette convention permettra la mise en œuvre d’un projet d’accès à l’eau potable dans les territoires d’Esmeraldas et Sucre, dans le cadre de la reconstruction post-séisme en Équateur.

L’intervention, d’un montant total de 900 000 euros, dont 700 000 de subvention de l’AFD, correspond à une assistance technique non remboursable destinée à l’amélioration de la qualité de vie des habitants qui, suite au tremblement de terre du 16 avril 2016, n’ont plus accès aux ressources en eau potable. La coopération permettra de reconstruire les systèmes de traitement, d’adduction et de distribution en eau potable afin de fournir une eau de qualité et en quantité suffisante pour la consommation. Ce projet bénéficiera aux 1000 habitants de la paroisse de Daule dans la province d’Esmeraldas et aux 750 habitants de la paroisse de Bolivar. Dans la municipalité de Sucre, le projet bénéficiera aux 1000 habitants de la paroisse de la Laguna de Charapoto et aux 1000 habitants de la paroisse de Las Coronas.

Le département de Meurthe-et-Moselle mène une politique de coopération internationale depuis 1998, avec pour objectif de placer la solidarité au cœur de son action sur les principes de développement solidaire et durable, inscrits dans le projet départemental. Le partenariat entre l’AFD, le département, FIRE et les territoires en Equateur, est innovant car il s’agit non seulement d’une coopération entre collectivités territoriales équatoriennes et françaises, mais aussi intra-équatoriennes puisque la province de Loja viendra en soutien administratif et juridique de la province d’Esmeraldas et de la municipalité de Sucre.

Dernière modification : 01/03/2018

Haut de page