Déplacement de M. Jean-Yves Le Drian à Rome – Conférence « Rome II » et réunion ministérielle de l’UNRWA (15 mars 2018)

M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, est aujourd’hui à Rome pour participer à la conférence ministérielle de soutien de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), ainsi qu’à la conférence de Rome II, en soutien aux forces de sécurité libanaises.

1. Conférence ministérielle de l’UNRWA

M. Jean-Yves Le Drian réaffirmera l’appui constant de la France à l’UNRWA et annoncera des mesures de soutien financier. Il soulignera l’importance des réformes conduites par le commissaire général de l’office, M. Pierre Krähenbühl, qu’il a reçu à Paris le 7 mars, et appellera l’ensemble de la communauté internationale à se mobiliser pour permettre à l’UNRWA de continuer à mener à bien ses missions au service des réfugiés palestiniens.

M. Le Drian marquera, par ailleurs, la nécessité de parvenir à un règlement définitif du conflit israélo-palestinien fondé sur la solution à deux États, qui passe aussi par la recherche d’une solution juste et durable à la question des réfugiés. Il réaffirmera la détermination de la France à prendre toute sa part dans les efforts nécessaires pour relancer le processus de paix.

Organisée à l’initiative de la Suède, de l’Égypte et de la Jordanie, cette conférence a pour but de réaffirmer le soutien de la communauté internationale à l’UNRWA, qui apporte une aide indispensable à plus de 5 millions de réfugiés palestiniens. Elle doit permettre, en particulier, d’apporter des solutions aux difficultés financières auxquelles l’office est confronté, afin d’assurer la pérennité de ses programmes.

2. Conférence « Rome II »

La réunion du Groupe international de soutien au Liban du 8 décembre 2017 avait réaffirmé l’attachement unanime de la communauté internationale à la stabilité et à la souveraineté du pays. À cette occasion, trois conférences ministérielles de soutien à l’État libanais et à ses institutions avaient été annoncées pour l’année 2018.

La première de ces conférences se déroule aujourd’hui à Rome. Organisée par l’Italie, elle offrira l’occasion à la communauté internationale de renforcer son soutien à l’armée libanaise et aux forces de sécurité intérieure du pays, sur la base des besoins qu’elles présenteront. Le renforcement de ces institutions, piliers de l’État libanais, constitue un enjeu sécuritaire majeur pour le Liban, dont la stabilité est essentielle pour le Proche et le Moyen-Orient, ainsi que pour l’Europe.

M. Jean-Yves Le Drian annoncera lors de cette conférence une contribution française à la hauteur de cet enjeu et de la coopération ancienne et étroite que nous entretenons avec le Liban. La France est un des principaux partenaires de l’armée libanaise et des forces de sécurité intérieure, en particulier dans la lutte contre le terrorisme. Elle est également engagée pour la sécurité du pays dans le cadre de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL), dont elle est l’un des premiers contributeurs avec 664 militaires français déployés. Au sein de la Force, la France appuie l’armée libanaise dans le renforcement de sa présence au sud du pays, nécessaire pour permettre au gouvernement libanais d’exercer sa souveraineté sur l’ensemble du territoire.

La France est également déterminée à contribuer à la stabilité du Liban en appuyant son développement économique. C’est à ce titre qu’elle organisera le 6 avril à Paris la Conférence économique pour le développement du Liban par les réformes et avec les entreprises (CEDRE). Elle participera enfin à la conférence humanitaire de Bruxelles II, qui clôturera le cycle des trois conférences de soutien au Liban pour l’année 2018.

Dernière modification : 15/03/2018

Haut de page