Développement – Réunion du conseil national du développement et de la solidarité internationale (Paris, 23 octobre 2018)

M. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, présidera, demain 23 octobre, la 14ème réunion plénière du Conseil national du développement et de la solidarité internationale (CNDSI).

Alors que la France s’est engagée dans une trajectoire devant la conduire à consacrer 0,55 % de son RNB à l’aide publique au développement (APD) d’ici 2022, le Président de la République a confirmé son souhait d’une nouvelle loi d’orientation et de programmation, afin de donner de la prévisibilité à cette trajectoire et de mettre en place une nouvelle méthode avec une dimension partenariale renforcée.

La session du CNDSI du 23 octobre sera l’occasion d’approfondir la réflexion sur de nouvelles approches de l’APD. Le député Hervé Berville y présentera les propositions issues du rapport qu’il a remis en août au Premier ministre, dans lequel il insiste sur la nécessité de mieux associer la société civile, la jeunesse, les entreprises, les diasporas pour une modernisation de la politique de partenariats et de solidarité internationale de la France. Cette session permettra de recueillir les réactions des 53 personnalités du CNDSI, représentants d’ONG, syndicats, employeurs, acteurs économiques, collectivités territoriales, universités et centres de recherches, parlementaires ou personnalités étrangères de haut niveau.

Cette réflexion s’inscrit dans un cadre plus large de consultation des acteurs de la société civile en vue de la révision de la loi d’orientation et de programmation, à laquelle une session extraordinaire du CNDSI sera dédiée le 15 novembre prochain.

Par ailleurs, en réponse à la sollicitation des organisations de la société civile lors de la session du CNDSI du 20 juin dernier, et dans un objectif de transparence sur les prochaines échéances multilatérales, cette session permettra de faire un point sur la préparation de la présidence française du G7 en 2019, les assemblées d’automne de la Banque mondiale et du FMI, la réunion informelle du Conseil des affaires étrangères dans sa formation développement, et de présenter le calendrier des échéances stratégiques des banques multilatérales de développement, avant qu’une session spécifique du CNDSI soit consacrée à ces sujets en 2019.

Dernière modification : 22/10/2018

Haut de page