Inauguration d’une Maison d’accueil pour les femmes et leurs enfants victimes de violences à Tena [es]

L’Ambassadeur de France en Équateur, Jean-Baptiste Chauvin, s’est rendu le 22 mai 2018 à Tena (préfecture de Napo) pour inaugurer une Maison d’accueil pour les femmes et leurs enfants victimes de violences, en présence du Préfet Sergio Chacón et de la présidente de la judicature de Tena, Mercedes Almeida. Cette inauguration marque l’aboutissement de longs efforts de la part de l’association Patou Solidarité, soutenue par l’Ambassade.

M. Chauvin s’est exprimé sur le besoin d’autonomie des femmes et a rappelé que les violences contre celles-ci sont un problème de niveau international. Il a conclu que les violences constituent un problème public et non privé, qui ne pouvait se résoudre qu’à travers une coopération étroite des différents acteurs.

Myriam Vieillard (présidente de Patou Solidarité) et Mercedes Almeida ont poursuivi en rappelant des chiffres édifiants : 100 féminicides par an en Équateur et 600 plaintes par an pour violences dans la seule circonscription de Napo. Elles ont aussi souligné l’importance d’offrir une maison d’accueil temporaire et sûre aux femmes et enfants victimes de violences à travers une collaboration de la justice, de la police et des services de santé, pour leur apporter une perspective d’avenir à travers une formation professionnelle ou universitaire.

La journée s’est terminée par une visite de la Maison d’accueil et des échanges avec les résidentes à propos des possibilités d’améliorations et de pérennisation du projet.

Jean-Baptiste Chauvin, Ambassadeur de France en Equateur, visite Tena
Jean-Bapatiste Chauvin, Ambassadeur de France en Equateur, visite Tena
Jean-Baptiste Chauvin, Ambassadeur de France en Equateur, visite Tena

Dernière modification : 24/05/2018

Haut de page