Israël - Situation de M. Hammouri

Le ministère de la Défense israélien a notifié à M. Salah Hammouri la prolongation de sa détention administrative pour une durée de trois mois. Nous ne pouvons que regretter cette décision sur laquelle la justice israélienne doit se prononcer dans les prochains jours.

Comme M. Jean-Yves Le Drian l’a dit à l’Assemblée nationale le 22 février, « nous n’avons cessé, depuis l’arrestation de M. Hammouri, de transmettre des demandes précises aux autorités israéliennes, pour qu’il soit mis fin au régime de sa détention administrative ». Lors de ses entretiens avec le Premier ministre israélien, le président de la République a lui-même évoqué la situation de M. Salah Hammouri et a demandé qu’il soit mis fin à sa détention administrative.

Dans l’attente de sa libération, que nous espérons rapide, M. Salah Hammouri continuera de bénéficier de la protection consulaire prévue par la Convention de Vienne, au titre de laquelle il a pu recevoir, depuis le début de sa détention, des visites régulières des autorités consulaires françaises.

Dernière modification : 29/06/2018

Haut de page