Jeunes cultivateurs de conscience : 45 jeunes, un grand pas pour l’environnement [es]

Le projet lancé en décembre 2018 a donné lieu à la création d’un réseau de jeunes promoteurs de la préservation de l’environnement, formés aux pratiques agro-écologiques, à la protection des mangroves et aux dangers de l’usage de semences transgéniques.

Un projet de Paz y Desarrollo financé par l’Ambassade de France en Équateur.

Dernière modification : 27/02/2019

Haut de page