Journée Mondiale contre l’Homophobie et la Transphobie

À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, la France réaffirme sa pleine détermination à œuvrer pour que l’égalité en droits et en dignité soit respectée pour tous les individus, quelle que soit leur orientation sexuelle ou leur identité de genre.

Partout dans le monde, les personnes homosexuelles, bisexuelles, transgenres ou intersexuées (LGBTI) sont victimes de harcèlement, d’actes de torture, d’arrestations arbitraires, voire de meurtres, souvent en toute impunité. L’homosexualité continue d’être un délit ou un crime dans plus de 70 États et est punie de la peine de mort dans bientôt 11 d’entre eux. Dans certains pays, l’homosexualité et le transsexualisme sont considérés comme des maladies.

François Croquette, ambassadeur pour les droits de l’Homme, s’exprime à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie.

Dernière modification : 17/05/2019

Haut de page