Journée mondiale de lutte contre le paludisme

Alors que le taux d’incidence du paludisme avait baissé de 18% sur la période 2010-2017, les progrès dans la lutte contre le paludisme stagnent maintenant depuis 3 ans, avec toujours 59 cas pour 1 000 habitants. Près de 435 000 personnes meurent encore du paludisme chaque année, dont plus de 90% sur le continent africain. Dix pays d’Afrique subsaharienne concentrent les cas de paludisme, dont le Nigéria avec 25% des cas et la République démocratique du Congo avec 11% des cas.

Face à ce défi et conformément à ses engagements en faveur des objectifs de développement durable, la France réaffirme sa détermination à agir contre le paludisme.

- Elle accueillera à Lyon le 10 octobre 2019 la conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et mobilise ses partenaires publics et privés en vue de la programmation 2020-2022, qui doit s’élever à 14 milliards de dollars.

La France est le deuxième contributeur au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, qui, depuis 2002, a consacré plus de 11,4 milliards de dollars dans des programmes de lutte contre le paludisme dans une centaine de pays. En 2017, le Fonds mondial a notamment distribué 197 millions de moustiquaires imprégnées et traité 108 millions de cas.

- La France est membre fondateur et premier bailleur d’Unitaid, dont les projets dédiés à la lutte contre le paludisme atteindront 400 millions de dollars en 2020. Ces actions passent notamment par des traitements préventifs, des vaccins, la protection contre les vecteurs de la maladie et le renforcement des diagnostics et des traitements.

- La France contribue, en appui aux subventions du Fonds mondial, au renforcement des capacités des pays francophones, à travers l’Initiative « 5% », et a engagé plus de 3,5 millions d’euros depuis 2011 via des missions d’assistance technique, des projets de long terme et le financement de projets de recherche opérationnelle. L’Agence française de développement, l’industrie pharmaceutique, la société civile et la recherche participent également à la mobilisation de notre pays.

La France accueille aujourd’hui à Paris l’événement « Roll Back Malaria », partenariat mondial de lutte contre le paludisme rassemblant des responsables publics et la société civile.

Dernière modification : 25/04/2019

Haut de page