Lancement en Equateur de la campagne mondiale « Bienvenue en France » et célébration de la 1e édition de la Journée Internationale des Professeurs de français [es]

L’Ambassadeur Jean-Baptiste Chauvin a reçu à la Résidence de France, le jeudi 28 novembre, de nombreux professeurs de français, alumni et représentants de différentes institutions et établissements d’enseignement secondaire et supérieur équatoriens afin de lancer officiellement la campagne mondiale « Bienvenue en France ». Cet événement a permis également de mettre à l’honneur le métier de professeur de français ainsi que ceux qui transmettent chaque jour la passion de la langue française à leurs élèves.

Il a rappelé les opportunités académiques et les améliorations des perspectives d’insertion professionnelle créées grâce à la maîtrise du français pour les jeunes équatoriens, et le rôle fondamental joué par les professeurs pour permettre à leurs élèves d’y accéder, soulignant par la même occasion leur importante contribution à l’amélioration de la qualité de l’éducation dans le pays.

Principal vecteur de communication auprès des élèves, les professeurs sont amenés à parler d’avenir à leurs élèves, apportant souvent les premières réponses nécessaires à la concrétisation d’un projet d’études à l’étranger, et dans les cas des professeurs de français, en France.

L’ambassadeur a d’ailleurs rappelé la volonté du Président de la République, Emmanuel Macron, de mieux accueillir les étudiants étrangers en leur offrant un cadre de qualité pour la poursuite de leurs études en France. Avant de lancer officiellement la campagne mondiale de promotion de l’enseignement supérieur français, intitulée « Bienvenue en France », il a ainsi parlé des mesures prises sur tous les plans par le gouvernement français pour répondre à un gage de qualité en termes d’accueil des étudiants étrangers.

Il a ensuite cédé la parole à Maria José Durand, responsable de l’espace Campus France, qui a présenté les principaux avantages d’étudier en France et les démarches nécessaires pour les Equatoriens à la réalisation d’un projet académique en France.

Un éminent alumni équatorien spécialiste en biomédecine, Andrés Caicedo, a quant à lui partagé son parcours d’études en France et son évolution professionnelle depuis son retour en Equateur. Grâce à son expérience en France, il contribue désormais au développement des liens universitaires entre les deux pays en menant d’importants projets de recherche dans le domaine de la médecine régénérative et de la biothérapie.

La parole a également été donnée au Président de l’Association des professeurs de français de Quito, Victor Hugo Romero, et à l’une des coordinatrices pédagogiques de l’Alliance Française de Quito, Stéphanie Gibausset, afin de présenter respectivement les activités développées en faveur des professeurs de français dans le pays et les opportunités de formation continue que ces deux institutions proposent.
L’évènement s’est clôturé par un cocktail au cours duquel les échanges informels entre institutions, établissements, alumni et professeurs ont pu être approfondis.

Dernière modification : 16/12/2019

Haut de page