Le Festival CulturAmazonía célèbre l’Europe, l’environnement et la culture à Macas [es]

Sous la présidence de la France, le cluster EUNIC récemment créé (groupe de coordination des instituts culturels nationaux de l’Union européenne), vient d’organiser le festival CulturAmazonía du 9 au 15 mai.

Ce festival pluridisciplinaire, qui s’inscrivait dans le cadre du mois de l’Europe, a réuni plus de 7500 personnes autour d’activités diverses (concerts, ateliers, conférences, spectacles…) afin de mettre en exergue la culture et la protection de l’environnement.

Cette initiative comprenait plus de 40 activités culturelles qui ont permis de favoriser des espaces de dialogue sur les questions environnementales et sur l’importance de préserver la richesse ancestrale des peuples autochtones de l’Amazonie.

Les ambassadeurs des pays membres de l’Union européenne en Équateur, le représentant de le Délégation de l’Union européenne en Équateur, le vice-président de la République, ainsi que le maire de Macas également président de l’association des municipalités d’Équateur, ont participé à plusieurs temps forts du festival. Le Maire a souligné l’importance de la réalisation du festival à Macas en présence des ambassadeurs comme une opportunité unique de faire connaître les coutumes et les traditions locales, de réactiver l’économie locale, et promouvoir le tourisme dans la province, ainsi que de développer une approche responsable envers l’environnement.

Durant son allocution, à l’occasion de la clôture du festival, l’ambassadeur de France a souhaité réaffirmer l’engagement de la France envers la culture et l’environnement. Il a par ailleurs rappelé que « l’Équateur et la France, à travers la Guyane française, partageaient un territoire commun riche en biodiversité, l’Amazonie ». Ceci faisant écho à la présentation finale du groupe shuar P.E.M et du collectif de la Guyane Française « Djokan ».

Dernière modification : 02/06/2022

Haut de page