Le festival des cultures urbaines s’invite au centre d’adolescents infracteurs de Cuenca [es]

Du 20 septembre au 2 octobre, le Festival des cultures urbaines, organisé par le réseau des Alliances Françaises d’Équateur et la Municipalité de Cuenca, a mis en place pendant ces 10 jours des activités autour du rap, de la danse, du DJ et du graffiti.

Dans ce cadre, des ateliers de graffiti et de rap ont été organisés au centre de détention pour mineurs de la ville de Cuenca. Ces activités de médiation culturelle ont notamment permis à ces jeunes en détention d’explorer de nouvelles formes d’expression. L’artiste Desmond Luap a ainsi pu dévoiler les fondamentaux de la technique du graffiti à 15 jeunes de ce centre. Pour Desmond Luap « l’art urbain n’a pas de frontières, c’est un moyen d’expression libre qui permet de rapprocher les personnes ».

Dernière modification : 28/09/2021

Haut de page