Coopération Linguistique et Educative [es]

La coopération linguistique et éducative entre la France et l’Équateur repose sur trois piliers : un programme d’échange d’assistants de langue, un projet pilote d’enseignement du français dans les lycées publics équatoriens, et un programme de formation pré-universitaire en français et en sciences pour les étudiants boursiers d’excellence du gouvernement équatorien qui souhaitent réaliser leurs études supérieures en France.

Programme d’échange d’assistants de langue

Objectifs du programme

L’Ambassade de France en Équateur, en partenariat avec le Centre International d’Études Pédagogiques (CIEP) collabore depuis de nombreuses années au développement d’un programme bilatéral d’assistants de langue à travers des échanges d’étudiants équatoriens vers la France et d’étudiants français en Équateur. Ce programme permet de diffuser l’apprentissage du français au sein des universités équatoriennes (indispensable à tout projet universitaire en France), tout en permettant de contribuer à la formation pédagogique des futurs professeurs de français en Équateur.

L’objectif général de ce programme est de permettre aux assistants de langue français et équatoriens de se familiariser avec la langue et la civilisation du pays d’accueil tout en apportant l’authenticité de leur langue et la richesse de leur culture au sein des établissements d’enseignement de France comme d’Équateur.

Le rôle de l’assistant consiste à améliorer les compétences en communication des élèves (notamment à l’oral) et approfondir leur connaissance d’une civilisation et d’une culture différentes. L’assistant intervient en appui au travail mené par les enseignants de langue vivante de l’établissement scolaire dans lequel il est affecté. Les spécificités de l’assistant (sa jeunesse, son statut d’étudiant) lui permettent d’encourager les élèves à s’exprimer à l’oral, d’apporter une dimension ludique à l’apprentissage et de débattre de thèmes socioculturels susceptibles d’intéresser les élèves et les étudiants.

Dans le cadre de ce programme, environ 13 étudiants équatoriens issus d’universités partenaires se rendent en France et 8 étudiants français se rendent en Équateur chaque année.

Modalités de l’échange

Le programme d’échanges permet à des étudiants équatoriens issus d’universités équatoriennes partenaires de travailler en France en tant qu’assistant d’espagnol dans l’enseignement primaire ou secondaire pendant une durée de 7 mois, d’octobre à avril. En échange, des étudiants français sont amenés à travailler en Équateur au sein des universités partenaires disposant d’un cursus de formation de professeur de français ou d’un centre de langues vivantes offrant des cours de français pendant une durée de 7 à 12 mois, selon le calendrier universitaire.

Pour participer au programme en tant qu’université équatorienne

Un accord doit être signé entre l’Ambassade de France et l’établissement d’enseignement supérieur équatorien qui désire participer au programme. Dans cet accord, seront définies les conditions d’accueil et/ou d’envoi des assistants : la durée de l’échange (de 7 à 12 mois), les dates, les profils recherchés, le salaire de l’assistant, le nombre d’heures d’enseignement par semaine, etc.

Sélection des assistants équatoriens pour la France

Critères d’éligibilité

  • Être ressortissant équatorien
  • Être un locuteur natif de la langue que le candidat souhaite enseigner en France (en l’occurrence l’espagnol)
  • Avoir effectué sa scolarité secondaire ainsi que ses études supérieures dans le pays où la candidature est déposée
  • Être âgé de 20 à 30 ans
  • Être régulièrement inscrit dans une université au moment du dépôt de candidature
  • Avoir obtenu au minimum un diplôme équivalent à la 2e année du parcours de licence (L2) au moment de l’arrivée en France, de préférence dans un domaine lié à l’enseignement des langues.
  • Posséder une bonne connaissance de la langue française (niveau minimum B1 sur l’échelle du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues)

Processus de sélection

  • Phase de promotion et d’information dans les universités partenaires (octobre)
  • Phase de présélection sur la base de tests écrits et d’entretien oraux en lien avec le SCAC et les Alliances françaises et les universités (novembre/décembre)
  • Phase de sélection des candidats par un comité de l’Ambassade de France sur la base d’entretiens de motivation (janvier)
  • Phase de validation par le CIEP et les académies en France (avril/mai)
  • Phase de mise en route administrative, notamment de visa (juillet/août)

Sélection des assistants français pour l’Équateur

Critères d’éligibilité

  • Être étudiant de nationalité française
  • Être âgé de 20 à 30 ans
  • Pouvoir justifier d’un niveau d’espagnol minimum B1 selon le CECRL
  • Au moment du dépôt de candidature, avoir validé au minimum une Licence 3 (L3) en :
    • Langues (LLCE ou LEA)
    • Lettres (classiques, modernes,…)
    • FLE, Sciences du langage, linguistique,…
    • Éducation : Sciences de l’éducation, préparation aux métiers de l’enseignement et de la formation,…
    • Être inscrit en Master 1 ou Master 2 dans l’un de ces cursus ou en master Français Langue Étrangère (FLE).

Projet éducatif innovant : enseignement du français dans les lycées publics équatoriens

Le Ministre équatorien de l’Éducation a signé le 19 novembre 2015 la décision de redonner à la langue française le statut de « deuxième langue étrangère optionnelle dans les établissements publics d’enseignement secondaire ». Le 19 juillet 2016, la signature d’une lettre d’intention entre le Ministère de l’Éducation équatorien et l’Ambassade de France a permis de concrétiser cette décision par la mise en place d’un projet pilote d’enseignement du français dans trois collèges publics à Quito, Guayaquil et Loja. Dans le cadre de cet accord, un curriculum de français a été créé, et les enseignants de français de ces collèges ont bénéficié d’une remise à niveau linguistique et didactique réalisée par les Alliances Françaises du pays. Environ 700 élèves de seconde, première et terminale bénéficient actuellement de ce projet dont l’objectif est de permettre aux élèves d’atteindre le niveau A2 en langue française à la fin du lycée.

Programme Pedro Vicente Maldonado

Le Programme de formation « Pedro Vicente Maldonado » constitue l’une des actions les plus significatives de la coopération française en Équateur en matière éducative et linguistique. Mis en place en 2014 sous l’impulsion de l’Ambassade de France, l’Alliance Française de Quito et le Secrétariat à l’Enseignement Supérieur, à la Science, à la Technologie et à l’Innovation (SENESCYT), ce programme s’adresse aux étudiants du « Grupo de Alto Rendimiento » (GAR), c’est-à-dire aux élèves ayant obtenu les meilleures notes à l’examen national d’accès à l’université. Bénéficiant d’une bourse d’excellence de la part du gouvernement équatorien, ces étudiants ont la possibilité de poursuivre leurs études à l’étranger. Le programme Maldonado permet aux étudiants désireux de poursuivre leurs études universitaires en France ou dans un autre pays francophone, de bénéficier d’une formation intensive en français et d’une formation pré-universitaire en sciences (dispensée en français).

Dernière modification : 06/04/2017

Haut de page