Lutte contre le terrorisme - Réunion des ministres des affaires étrangères de la coalition internationale contre Daech (Washington, 21-22 mars 2017 - Déclaration du porte-parole du 21 mars) [es]

M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, participe les 21 et 22 mars à une réunion des ministres des affaires étrangères de la coalition internationale contre Daech à Washington.

Les ministres feront le point sur le recul de Daech en Syrie et en Irak, en particulier à Mossoul où les forces de sécurité irakiennes, appuyées par la coalition, mènent l’offensive pour libérer la ville. M. Jean-Marc Ayrault saluera le courage des forces irakiennes ainsi que des membres des différentes forces armées de la coalition qui les appuient. Il soulignera l’efficacité des actions de la coalition et la nécessité de poursuivre nos efforts collectifs au plan militaire, humanitaire et dans la lutte contre la propagande de Daech. Il rappellera que la libération de Raqqa est la priorité en Syrie.
Mettre un terme à la barbarie de Daech implique aussi de gagner la bataille politique. A cet égard, les ministres des affaires étrangères discuteront des moyens d’aboutir à des solutions politiques inclusives afin de vaincre le terrorisme. M. Jean-Marc Ayrault réitérera le soutien de la France à la médiation conduite par les Nations unies en Syrie pour parvenir à une transition politique sur la base du communiqué de Genève et de la résolution 2254. Il rappellera également l’attachement de la France à la poursuite par les autorités irakiennes de leurs efforts en vue de la réconciliation nationale.
En marge de la réunion de la coalition, M. Jean-Marc Ayrault réunira ses homologues émirien, jordanien, qatarien, saoudien et turc sur la Syrie. Cette réunion permettra de réaffirmer le plein soutien des participants aux efforts de M. Staffan de Mistura, envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie. A la veille de la reprise des négociations à Genève le 23 mars, les participants feront le point sur la situation sur le terrain et le bilan de la réunion d’Astana des 14 et 15 mars, dans un contexte où les attaques menées par le régime se multiplient.

Dernière modification : 22/03/2017

Haut de page