Mobilité urbaine durable avec le programme Euroclima + [es]

Le Ministère des Transports et des Travaux publics équatorien, bénéficiaire du programme Euroclima+ et notamment de sa composante mobilité urbaine durable, a réuni les 30 et 31 janvier l’ensemble des parties prenantes au cours d’un séminaire de lancement de cette politique, co-organisé avec l’Agence française de développement (AFD), opérateur de cette coopération pour le compte de l’Union européenne (UE).

Comme 17 autres pays latino-américains, l’Équateur est bénéficiaire du programme Euroclima + de l’UE, dont l’objectif est de promouvoir un développement durable résilient au changement climatique. Pour la composante « Mobilité urbaine » de ce programme qui est adossée à l’initiative internationale « Mobilise your City », deux projets sont actuellement mis en œuvre. Le premier, dénommé NUMP (National Urban Mobility Policy), financé à hauteur de 500 000 €, vise à développer les capacités du ministère des Transports à définir une politique de mobilité urbaine. L’AFD est l’opérateur délégué de l’UE pour cette coopération en Équateur. Le second projet, dénommé SUMP (Sustainable Urban Mobility Plan) et pour lequel la GiZ allemande est l’opérateur délégué, a un ancrage plus local, avec comme première réalisation concrète les travaux de définition d’un plan de transport dans la ville d’Ambato.

L’événement de lancement du projet NUMP a eu lieu les 30 et 31 janvier 2019 à Quito. Cet événement, auquel ont participé une cinquantaine d’aires urbaines du pays (dénommées « gouvernements autonomes décentralisés »), des urbanistes, des universitaires et des entreprises a permis dans un premier temps de dresser un état des lieux de la mobilité urbaine dans le pays puis d’identifier des axes de travail en vue de formaliser une feuille de route valant mandat pour le ministère des Transports en vue d’aboutir à la définition d’une politique nationale homogène.

JPEG

Dernière modification : 14/02/2019

Haut de page