Nicaragua – Expulsion des experts des mécanismes d’enquête de la Commission interaméricaine des droits de l’Homme (19 décembre 2018) [es]

La France regrette la décision du gouvernement nicaraguayen d’expulser de son territoire les experts des deux mécanismes d’enquête mis en place par la Commission interaméricaine des droits de l’Homme en juillet dernier, d’une part le Groupe interdisciplinaire d’experts indépendants pour le Nicaragua, qui est chargé d’appuyer les autorités nicaraguayennes dans leurs investigations sur les violences qui sont intervenues dans le pays depuis le début de la crise en avril, d’autre part le Mécanisme spécial de suivi pour le Nicaragua, chargé du suivi des recommandations du rapport de la Commission interaméricaine des droits de l’Homme.

Ces mécanismes régionaux, que la France soutient depuis leur création, avaient fait l’objet d’un accord entre la Commission interaméricaine des droits de l’Homme et le gouvernement du Nicaragua.

La France appelle les autorités nicaraguayennes à reconsidérer leur décision et à rechercher une sortie pacifique de la crise, à travers la mise en œuvre d’un dialogue national impliquant toutes les parties prenantes de la société nicaraguayenne.

Dernière modification : 27/12/2018

Haut de page