Rencontre avec Keila Mishelle Muthre Freire [es]

Il y a peu nous sommes allés à la rencontre de Mlle Keila Mishelle Muthre Freire, étudiante en Master à l’École Polytechnique (ESPOL), et actuellement en alternance à l’Institut Océanographique de l’Armée (INOCAR) depuis juillet 2017.

Cette dernière au parcours atypique s’apprête à partir en septembre prochain en France pour étudier un semestre à l’Université de Rennes 1 au sein du Master Sciences de la Terre et de l’Environnement spécialisé en géologie.
Un échange qui symbolise la réussite de la coopération franco-équatorienne, une entente fructueuse depuis déjà quelques années en ce qui concerne le domaine universitaire.

En effet, l’intérêt de la jeune femme pour la France a été motivé par la connaissance française en géologie mais aussi par son expérience, après avoir travaillé sur un projet IRD-ESPOL sur le littoral, son choix de l’hexagone est apparu comme une évidence.
Très attachée à son pays natal, l’Équateur, cette dernière compte bien mettre à profit les connaissances accumulées lors de ses études, autant théoriques en France que pratiques en Équateur, afin d’œuvrer pour la protection et le développement durable de sa patrie.

De plus, son désir le plus cher serait de protéger ses compatriotes en prévenant par ses travaux l’arrivée de nouvelles catastrophes naturelles (tremblement de terre, tsunami, …) et ainsi éviter un cataclysme similaire à celui d’avril 2016.

Dernière modification : 16/08/2017

Haut de page