S’installer en Equateur

1. Généralités

L’entrée et le séjour en Equateur sont régis par les documents officiels suivants :

2. Autorités compétentes

L’entrée et le séjour en Equateur relèvent des autorités compétentes suivantes :

En cas de besoin, les services migratoires disposent de bureaux ouverts au public afin de s’informer ou de procéder à la régularisation d’une situation (https://www.ministeriodegobierno.gob.ec/directorio-de-servicios-de-apoyo-migratorio/), en particulier pour le règlement des amendes (https://www.ministeriodegobierno.gob.ec/wp-content/uploads/2019/09/DirectorioUnidades-042.png).

3. Ressortissants français

Les ressortissants français n’ont pas besoin de visa pour un séjour inférieur à 90 jours mais doivent présenter un passeport d’une validité minimale de six mois après leur date de retour. Tout séjour pour des motifs touristiques, peut être prolongé sur place jusqu’à 180 jours, une seule fois.

Tout séjour à des fins autres que touristiques nécessite obligatoirement un visa, à solliciter avant l’entrée sur le territoire équatorien :

Toute personne disposant d’une résidence temporaire ou permanente doit faire établir sa carte d’identité équatorienne (« cedula ») en suivant la procédure adéquate.

4. Autorisation de sorties pour enfants mineurs

Un enfant mineur français ou étranger qui vit habituellement en Equateur, doit être muni, s’il quitte l’Equateur, non accompagné par ses deux parents, d’une autorisation de sortie (sauf cas particuliers) à établir devant un notaire, en deux exemplaires originaux, et à présenter à la compagnie aérienne lors de l’enregistrement mais également à l’agent des services migratoires (https://www.ministeriodegobierno.gob.ec/preguntas-frecuentes-migracion/).

Un enfant mineur français qui vit habituellement en Equateur et qui séjourne en France n’a pas besoin d’autorisation de sortie du territoire lorsqu’il quitte la France pour rejoindre l’Equateur (pour plus d’information consulter le site Service public).

Un enfant mineur étranger qui vit habituellement en Equateur et qui séjourne ou transite par la France n’a pas besoin d’autorisation de sortie du territoire lorsqu’il quitte la France pour rejoindre l’Equateur (pour plus d’information consulter le site Service public).

Un enfant mineur qui vit en France et voyage en Equateur doit avoir une autorisation de sortie du territoire (AST) pour sortir du territoire français, s’il n’est pas accompagné par un responsable légal. Un enfant voyageant seulement avec son père ou seulement sa mère n’en a donc pas besoin. L’AST est un formulaire établi et signé par le titulaire de l’autorité parentale. La copie d’une pièce d’identité du parent signataire doit être jointe au formulaire. Aucun déplacement en mairie ou en préfecture n’est nécessaire. Les règles dépendent de la nationalité du parent signataire de l’AST (pour plus d’information consulter le site Service public).

Dernière modification : 19/04/2020

Haut de page