Turquie - Procès de M. Taner Kiliç (21 juin 2018) [es]

Alors que se tient aujourd’hui à Istanbul une nouvelle audience du procès de M. Taner Kiliç, président de la branche turque d’Amnesty international, et des autres défenseurs des droits qui sont poursuivis avec lui, la France rappelle son attachement au droit de chacun à un procès équitable et appelle la Turquie à respecter ses engagements en matière de respect des droits et libertés fondamentales, que les ONG comme Amnesty International contribuent activement à défendre.

Nous appelons à la libération de M. Kiliç, en détention provisoire depuis plus d’un an malgré une décision de remise en liberté en janvier dernier et nous suivrons cette procédure avec une vigilance particulière : notre consulat général est présent à l’audience.

A l’issue de son entretien avec son homologue turc à Paris le 5 janvier, le président de la République avait publiquement indiqué avoir « mentionné le cas de plusieurs dirigeants d’ONG » et rappelé que « nos démocraties devaient complètement respecter l’Etat de droit ».

Dernière modification : 21/06/2018

Haut de page