Ukraine – Entretien de M. Jean-Yves Le Drian avec son homologue (Paris, 5 février 2018) [es]

M. Jean-Yves Le Drian a reçu aujourd’hui à Paris son homologue ukrainien, M. Pavlo Klimkine. Cet entretien a permis d’explorer les perspectives d’approfondissement de notre relation bilatérale, de faire un point sur le processus de réformes en Ukraine et de rappeler nos efforts pour la mise en œuvre des accords de Minsk, seuls à même d’apporter un règlement politique au conflit.

S’agissant du processus de réformes, le ministre de l’Europe et des affaires étrangères a encouragé l’important travail de transformation mené par l’Ukraine pour se rapprocher des standards européens de gouvernance, malgré le contexte sécuritaire difficile que connaît le pays sur sa frontière orientale. La libéralisation récente du régime des visas et l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange approfondi sont des signes tangibles de notre rapprochement et de notre solidarité envers les Ukrainiens. De nombreuses avancées ont été réalisées tant pour l’assainissement du secteur bancaire, que pour la réforme du secteur énergétique, ou encore pour la mise en place d’un dispositif législatif et institutionnel de lutte contre la corruption. Avec ses partenaires européens et du G7, la France soutient l’Ukraine dans ces réformes et apportera tout son appui à leur mise en œuvre. La lutte contre la corruption est la priorité sur laquelle doivent se concentrer tous les efforts, en particulier avec la mise en place d’une cour anti-corruption opérationnelle et indépendante.

Les ministres ont salué par ailleurs les projets de coopération entre nos deux pays. Les entreprises françaises sont très présentes en Ukraine et de nombreuses autres projettent de s’y installer. Des projets importants existent dans les secteurs des énergies renouvelables et du développement urbain durable. Ce sont autant de futurs piliers pour une relation de coopération robuste et durable. La France souhaite en particulier avancer en matière d’échanges entre les sociétés civiles et entre les jeunes. À ce titre, la décision ukrainienne de faire de l’année universitaire 2018-2019 l’année de la langue française en Ukraine contribuera à renforcer nos liens humains.

MM. Jean-Yves Le Drian et Pavlo Klimkine ont également abordé la situation dans l’est du pays. La France est attachée à la souveraineté de l’Ukraine dans ses frontières internationalement reconnues et ne reconnaît pas l’annexion illégale de la Crimée. La crise se poursuit dans l’est du pays, où elle fait des victimes chaque semaine et où la population souffre de conditions de vie difficiles. La France, qui avec l’Allemagne exerce un rôle de médiation, appelle la Russie à mettre en œuvre les accords de Minsk, en particulier dans le domaine sécuritaire, et attend de l’Ukraine qu’elle poursuive la mise en œuvre des mesures qui la concernent. Notre objectif demeure la résolution politique globale de la crise, l’amélioration de la situation sécuritaire – qui implique le respect complet du cessez-le-feu – et le rétablissement des liens socio-économiques entre les deux côtés de la ligne de contact.

Dernière modification : 05/02/2018

Haut de page