Union européenne – Participation de Mme Nathalie Loiseau au Conseil affaires générales (Bruxelles, 8 janvier 2019

Mme Nathalie Loiseau, ministre chargée des affaires européennes, participe aujourd’hui à la première réunion du Conseil Affaires générales à Bruxelles organisée par la nouvelle présidence roumaine du Conseil.

Les travaux des ministres porteront sur les points suivants :

a) La Roumanie présentera ses priorités pour la présidence du Conseil qu’elle exerce pour la première fois. Celles-ci, placées sous la devise « La cohésion, une valeur commune européenne », se déclineront selon quatre axes : i) l’Europe de la convergence, ii) l’Europe de la sécurité, iii) l’Europe acteur global, iv) l’Europe des valeurs communes. La présidence roumaine s’inscrit par ailleurs dans un contexte d’échéances institutionnelles importantes parmi lesquelles le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne, l’organisation d’un sommet informel à Sibiu sur l’avenir de l’Union le 9 mai, l’organisation des élections au Parlement européen et la préparation du prochain cycle institutionnel. Mme Nathalie Loiseau rappellera nos priorités pour la fin du cycle législatif actuel ainsi que l’importance de suivre la situation de l’État de droit dans les pays sous procédure de l’article 7 du Traité sur l’Union européenne.

b) La présidence roumaine présentera, en séance publique, la manière dont elle entend poursuivre les discussions sur le budget européen post-2020. Mme Loiseau exprimera notre soutien à la Roumanie dans l’organisation des travaux sur le cadre financier pluriannuel post-2020 et rappellera les priorités de la France : création de ressources propres, suppression immédiate des rabais, conditionnalités, financement de nouvelles priorités, maintien de la PAC, simplification des mécanismes de flexibilité.

c) Les ministres échangeront sur la lutte contre la désinformation, à la suite de la publication, par la Commission et le Service européen pour l’action extérieure, du plan d’action contre la désinformation, le 5 décembre dernier. Elle appellera à faire progresser rapidement les travaux au niveau européen, dans la perspective notamment des élections européennes. La ministre rappellera la priorité donnée à ce sujet par le gouvernement, dans le cadre de la loi du 22 décembre dernier relative à la lutte contre la manipulation de l’information et dans le cadre de la présidence française du G7 en 2019.

d) Les ministres aborderont la communication sur l’Union européenne à destination des citoyens, à la suite des consultations citoyennes sur l’avenir de l’Europe organisées, sur la proposition du Président de la République, dans les États membres entre avril et octobre 2018. La ministre chargée des affaires européennes soulignera l’importance de répondre aux préoccupations et attentes formulées par les citoyens européens à cette occasion. Elle suggérera également des pistes visant à renforcer la communication stratégique de l’Europe et à rendre les actions européennes plus visibles.

Dernière modification : 08/01/2019

Haut de page