Visite du Service de Coopération et d’Action Culturel à des étudiants français en stage en Equateur [es]

Le SCAC a assisté mercredi 30 juin à la présentation du travail de trois étudiants de l’Université Paris-Dauphine, en stage pour l’organisation équatorienne CEPESIU (Centro de Promoción del Empleo y del Desarrollo Económico Territorial).

L’association œuvre au développement économique local en Equateur, en particulier via l’appui et la promotion des entités économiques de petite échelle, dans cinq provinces du pays : Pichincha, Guayas, Chimborazo, Esmeraldas, et Napo.

Elle reçoit régulièrement des stagiaires, entre trois et cinq par an, auxquels sont confiés des projets adaptés au profil personnel et académique de l’étudiant. Ici, les étudiants ont en particulier travaillé avec l’UVECOOP – organe financier de l’association – autour des projets de Sociedades Populares de Inversión (SPI), un modèle de banques de microcrédit. Ils ont effectué les opérations suivantes : création d’un modèle de site web, rédaction d’un manuel de processus internes, analyse benchmarking des SPI.

JPEG

Si la courte durée des stages (de deux à trois mois) ne permet pas toujours à ces projets d’aboutir, comme le déplore Cecilia Padilla la directrice de l’organisation, il s’agit d’une expérience formatrice pour les étudiants, qui se sont rendus régulièrement sur le terrain pour visiter les projets. La directrice a par ailleurs salué la qualité du travail fourni par les étudiants ainsi que leur motivation.

Le stage a été réalisé dans le cadre d’une convention entre l’Université Paris-Dauphine et le CEPESIU, promue par l’association Microfinance Dauphine. La CEPESIU, comme Microfinance Dauphine, espèrent ainsi pouvoir renouveler cette expérience fructueuse.

Dernière modification : 19/07/2017

Haut de page